Passer au contenu

Autres réseaux de recherche liés aux parcs

Au-delà du CPCIL, il existe plusieurs réseaux de recherche remarquables qui mènent des études, initient des conversations et abordent des projets liés à des thèmes tels que la conservation, la science, la diversité, l'inclusion et l'accessibilité dans les parcs. Nous pensons que leur travail offre de nombreuses opportunités aux dirigeants des parcs, aux chercheurs et aux universitaires d'élargir leurs connaissances et d'améliorer les pratiques de gestion dans les parcs. 

Partenaires des réseaux CPCIL

Conservation par la réconciliation

Logo Conservation through Reconciliation -- Photo gracieuseté de conservation-reconciliation.ca

CPCIL est codemandeur sur le Partenariat pour la conservation par la réconciliation, une initiative de sept ans financée par CRSH qui vise à enquêter de manière critique sur l'état de conservation pratique au Canada et soutenir les efforts visant à faire progresser la conservation dirigée par les Autochtones dans un esprit de réconciliation et de décolonisation. Le projet établit un réseau pancanadien pour catalyser la communication, la coordination et le partage réciproque des connaissances entre divers partenaires, y compris les communautés autochtones et les organisations environnementales travaillant pour soutenir la conservation dirigée par les Autochtones.

Le rôle du CPCIL se concentre sur la mobilisation des connaissances intégrant les perspectives autochtones dans les parcs existants et le développement du leadership dans l'espace éthique.

Projet ParkSeek sur les impacts sur la santé publique

L'objectif global du projet ParkSeek est de créer une plate-forme pour la recherche et la pratique propres au Canada liées aux interconnexions entre la santé de la population et les parcs et les installations récréatives. Ces espaces et lieux sont des éléments essentiels de l'environnement bâti et naturel connus pour favoriser la santé et le bien-être. À l'aide de ces outils, des changements peuvent être observés dans les caractéristiques de l'environnement bâti et naturel, les perceptions au niveau de la population et l'utilisation publique des parcs et des installations récréatives au fil du temps.

Autres réseaux

ArcticNet

«ArcticNet est un réseau de centres d'excellence du Canada qui réunit des scientifiques et des gestionnaires des sciences naturelles, de la santé humaine et sociales avec leurs partenaires d'organisations inuites, de collectivités du Nord, d'organismes fédéraux et provinciaux et du secteur privé. ArcticNet a pour objectif d'étudier les impacts des changements climatiques et de la modernisation dans l'Arctique canadien côtier. Plus de 176 chercheurs d'ArcticNet et 1000 40 étudiants diplômés, stagiaires postdoctoraux, associés de recherche, techniciens et autres spécialistes de 20 universités canadiennes et 150 agences et départements fédéraux et provinciaux collaborent avec plus de 14 organisations partenaires dans XNUMX pays. »

Forum de recherche sur les parcs et les aires protégées de la Colombie-Britannique (BCPARF)

«Avant 2006, les initiatives visant à relier les chercheurs à la direction de l'APP manquaient de concentration régionale et ne facilitaient pas la communication continue entre les intervenants. En conséquence, il fallait un mécanisme pour faciliter la collaboration entre les initiatives de recherche et de gestion. »

«L’objectif du forum n’est pas de mener des recherches en soi, mais de faciliter la recherche et son application à la gestion des parcs et des aires protégées.»

Conseil canadien des aires écologiques (CCEA)

«Grâce au partage ouvert de l'information, le CCEA vise à favoriser le réseautage, le partenariat et l'excellence dans la gestion de nos aires protégées.»

Réseau canadien des océans sains

«Le programme de recherche stratégique CRSNG II du CRSNG élabore de nouvelles stratégies de conservation pour les océans en évolution du Canada en partenariat avec des chercheurs universitaires canadiens et des scientifiques du gouvernement. Un financement important est fourni par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) en partenariat avec Pêches et Océans Canada et d'autres organismes gouvernementaux; INREST (représentant le port de Sept-Îles et la ville de Sept-Îles); et ONGE.

CHONe regroupe 39 chercheurs de 11 universités, un collège communautaire et plusieurs laboratoires de recherche fédéraux d'un océan à l'autre au Canada. »

Centre de science appliquée dans les aires protégées de l'Ontario (CASIOPA)

«Nous sommes le Centre des sciences appliquées dans les aires protégées de l'Ontario (CASIOPA). CASIOPA, par l'intermédiaire de l'Université de Waterloo, est un consortium d'organisations gouvernementales, universitaires, de communautés autochtones, d'organisations non gouvernementales de conservation et d'environnement, d'organisations de recherche et de professionnels qui se consacrent à la recherche, au partage des connaissances et aux sciences appliquées dans les aires protégées de l'Ontario.

Nous faisons la promotion de politiques, de planification et de gestion fondées sur la science et les preuves des aires protégées de l'Ontario. Nous offrons des opportunités de collaboration et de réseautage en organisant une conférence annuelle et d'autres événements.

CASIOPA se concentre sur la science au sens large - naturelle, physique et sociale. In comprend la synthèse, l'analyse et la présentation de la recherche actuelle. »

Réseau canadien des montagnes (RCM)

«Le Réseau canadien des montagnes (MCN) a été créé en 2019 pour soutenir la résilience et la santé des peuples et des endroits montagneux du Canada grâce à des partenariats de recherche fondés sur des façons autochtones et occidentales de savoir qui éclairent la prise de décisions et l'action. 

Le MCN est généreusement soutenu par les organismes subventionnaires de recherche du Canada grâce à une subvention de 18.3 millions de dollars sur cinq ans du programme Réseaux de centres d'excellence. Combiné aux contributions de divers organismes partenaires, ce financement représente une occasion unique de positionner le Canada comme chef de file mondial de la recherche sur les systèmes de montagne à une époque où les systèmes de montagne du Canada subissent des changements rapides et incertains. »

Société George Wright

«La George Wright Society défend la gérance des parcs, des aires protégées et des sites culturels en reliant les personnes, les lieux, les connaissances et les idées. Nous sommes la seule organisation de conservation locale conçue pour être interdisciplinaire à partir de zéro. En réunissant des personnes d'horizons différents autour d'une passion commune pour la protection du patrimoine naturel et culturel de la Terre, nous créons la collaboration nécessaire pour relever les plus grands défis de conservation d'aujourd'hui.

Il convient de noter que la George Wright Society publie le document en libre accès "Forum sur l'intendance des parcs»Journal.

Soumettre un réseau

Faites-vous partie – ou connaissez-vous – d'un réseau de recherche menant des travaux liés aux parcs et aux aires protégées qui pourraient être ajoutés à cette page du réseau ? 

Nous aimerions vous entendre. S'il te plaît nous contacter et incluez un lien vers la source pour le faire figurer.