Analyse prospective

Analyse prospective

Analyse prospective sur les parcs et les aires protégées

Les gestionnaires de parcs et d'aires protégées doivent connaître les défis et les opportunités qui peuvent influencer l'intendance et la conservation des aires protégées lorsqu'ils prennent des décisions pour l'avenir. L'analyse prospective est une méthodologie souvent utilisée pour identifier les lacunes dans les connaissances et les enjeux émergents.

Parcs Canada et le Collectif canadien des parcs pour l'innovation et le leadership se sont associés pour entreprendre une analyse prospective afin d'éclairer la gestion des aires protégées au Canada. Cette analyse a été menée en étroite collaboration avec les partenaires, afin que les résultats obtenus profitent à tous et soutiennent la planification et les actions de conservation à travers le pays. Parcs Canada utilisera les résultats de l'analyse prospective pour éclairer son propre programme de recherche. À l’aide de cette méthodologie (p. ex., voir Sutherland 2020 pour en savoir plus), l'analyse a identifié les enjeux émergents susceptibles d'affecter les écosystèmes et les services écosystémiques dans les aires protégées du Canada.

L’analyse prospective est complétée

181 enjeux émergents ont été reçus basé sur la Question : Quels sont les enjeux émergents imminents ou à l’horizon, qui ne sont pas actuellement abordés ou suffisamment soulignés, mais qui, selon vous, devraient avoir des répercussions considérables sur les écosystèmes et les services écosystémiques soutenus par les organismes d’aires protégées et de conservation par zone au Canada, au cours des 5 à 10 prochaines années?

La compilation de ces enjeux émergents dans un rapport est actuellement en cours. Le rapport sera disponible ici. Un groupe d’experts est actuellement en train de préparer un manuscrit sur les 16 enjeux émergents les plus importants (après plusieurs cycles de scoring et un atelier virtuel).

Une session donnant une vue d'ensemble sur le processus, avec une session interactive de balayage simulé, fera partie du Sommet virtuel de la recherche. 

Partenariat pour la conservation par la réconciliation

Le Partenariat pour la conservation par la réconciliation (PCR) conseille Parcs Canada à identifier des enjeux qui sont importants pour les parcs et les zones protégées du pays. En particulier, le CRP contribue à garantir que les recommandations du Cercle d'experts autochtones (ICE) soient prises en compte et mises en œuvre dans le cadre du plan de recherche de Parcs Canada, dans un esprit de réconciliation.

Questions ou commentaires?
Veuillez communiquer avec: pc.labosciences-sciencelab.pc@canada.ca

Questions Fréquemment Posées

  • L’analyse prospective est une technique qui permet de détecter les signes précurseurs de développements potentiellement importants grâce à un examen systématique des menaces et des occasions possibles.
  • L’analyse prospective ne sert pas à prédire l’avenir ; il s’agit plutôt d’une façon de faire des recherches sur les tendances futures.
  • Les problèmes émergents sont de nouveaux problèmes identifiés et non encore résolus.
  • Les problèmes d'horizon sont des problèmes qui pourraient avoir un impact significatif sur les écosystèmes et les espèces au cours des 5 à 10 prochaines années.
  • Ces enjeux devraient avoir un impact sur les écosystèmes et les services qu’ils fournissent comme de l’air pur et de l’eau propre.
  • Les problèmes émergents n'ont pas besoin d'être liés au programme, mais devraient avoir le potentiel d'avoir une incidence sur les fonctions et les services écosystémiques des aires protégées au Canada.
  • Aux fins de l’exercice, il devrait être possible d’aborder les enjeux à l’aide de questions de recherche.
  • Ces questions doivent : (i) présenter un intérêt pour les aires protégées et les autres unités de conservation par zone au Canada ; (ii) combler des lacunes actuelles ou éventuelles en matière de connaissances ou de secteurs des programmes ; (iii) être axées sur les écosystèmes et les services écosystémiques ; (iv) être présentées sous forme de questions de recherche (et non sous forme d’idée générale ou de domaine prioritaire) ; (v) permettre de trouver une réponse grâce à une méthodologie de recherche scientifique réalisable et bien conçue ; (vi) avoir une portée spatiale et temporelle qui permettra à une équipe de recherche d’y répondre.
  • Le portefeuille complet des aires protégées est inclus dans cet exercice, y compris les parcs et aires protégées fédéraux, provinciaux, territoriaux, les autres mesures efficaces de conservation par zone (AMECZ) gérées par des entités privées, publiques, autochtones ou autres.
  • Parcs Canada souhaite identifier les problèmes émergents / d'horizon qui pourraient avoir une incidence sur la conservation et la gestion des écosystèmes dans les aires protégées et conservées du Canada au cours des 5 à 10 prochaines années.
  • À l'appui de l'engagement du Canada à protéger 25% de ses terres terrestres et de ses eaux marines, la portée proposée englobe tous les types d'aires protégées et conservées, plutôt que de se limiter aux sites de Parcs Canada.
  • Par conséquent, la portée proposée comprend l'établissement, la conservation pour l'intégrité écologique ou l'utilisation écologiquement durable, ainsi que la fourniture de services écosystémiques.
  • L’analyse prospective constituera une source importante d’information pour l’agenda de recherche de Parcs Canada.
  • Les scientifiques, à savoir les écologistes, les sociologues, les biologistes, les géoscientifiques, les gestionnaires des ressources naturelles, les défenseurs de l’environnement, les gestionnaires des terres, les étudiants et les professeurs.
  • Les conseils d’experts fournis par des personnes œuvrant dans la conservation et la gestion des aires protégées guideront et valideront les enjeux cernés et pris en compte.
  • Les participants ayant proposé des enjeux seront également invités à classer les enjeux à la deuxième étape du processus.
  • Un rapport comprenant tous les enjeux relevés sera créé et publié pour guider les gestionnaires des aires protégées dans tout le pays.
  • Un manuscrit sera présenté par le groupe d’experts et sera disponible sur la page du réseau de recherche.
  • L’analyse prospective éclairera l’agenda de recherche de Parcs Canada.

Questions ou commentaires?
Veuillez communiquer avec: pc.labosciences-sciencelab.pc@canada.ca

Parcs Canada a fourni un appui à l’analyse prospective

Développez le réseau de recherche

Aidez-nous à développer le Réseau de recherche sur les parcs en créant un profil pour vous au sein du Réseau de recherche pancanadien sur les parcs et les aires protégées. Vous pouvez fournir des informations de manière informelle ou sous forme de puces, et lorsque cela est possible, nous vous encourageons à fournir des liens vers du contenu existant qui vous aideront à mieux comprendre votre travail. Les étudiants assistants compileront vos réponses dans un profil et partageront un aperçu avant de publier.