Parcs et mobilisation des connaissances

Étude sur la mobilisation des parcs et des connaissances

Financé par une subvention de développement de partenariat du CRSH et dirigé par l'Université de l'Alberta, ce projet vise à améliorer la compréhension de la façon dont les différents types de connaissances, y compris les sciences naturelles et sociales, ainsi que les connaissances autochtones et locales, sont valorisées et utilisées pour faire progresser la protection et la conservation. gestion de la zone, planification et élaboration de politiques. L'accent est mis sur la mobilisation des connaissances ou «mettre les connaissances en service actif» (CRSH, 2008). En d'autres termes, rendre la recherche accessible, afin qu'elle puisse être mise en pratique.

Grâce à une enquête pancanadienne et à des études de cas de partout au Canada, ce projet de recherche explore la façon dont les agences de conservation du Canada utilisent les «connaissances» pour respecter les engagements nationaux et internationaux, tels que les objectifs et cibles canadiens 2020 en matière de biodiversité, notamment:

Objectif C. D'ici 2020, les Canadiens disposent d'informations adéquates et pertinentes sur la biodiversité et les services écosystémiques pour soutenir la planification de la conservation et la prise de décisions.

  • Objectif 14. D'ici 2020, la base scientifique de la biodiversité est renforcée et les connaissances sur la biodiversité sont mieux intégrées et plus accessibles.

  • Objectif 15. D'ici 2020, les connaissances traditionnelles autochtones sont respectées, promues et, lorsqu'elles sont mises à disposition par les peuples autochtones, elles éclairent régulièrement, de manière significative et efficace la prise de décisions en matière de conservation et de gestion de la biodiversité.

Études de cas de projets

Ce projet comprend une analyse comparative de la mobilisation des connaissances (GC) dans 4 à 6 du Canada. Sur chaque site, nous pouvons confirmer si les obstacles affectant les emplacements de nos études de cas sont similaires à ceux précédemment documentés dans la littérature. Pour comprendre comment les organisations et les individus ont surmonté ces obstacles, nous comparerons la façon dont le processus de GC a été utilisé pour accéder et appliquer de nouvelles connaissances dans la gestion des parcs, et son efficacité par rapport aux résultats. Les sites d'études de cas et leur objectif comprennent:

Comment les connaissances ont-elles été utilisées pour éclairer la gestion des grizzlis dans la vallée de Kananaskis au cours des deux dernières décennies?

Carruthers Den Hoed, D.; Murphy, MN; Halpenny, EA; Mucha, D. Gestion des grizzlis dans la vallée de Kananaskis: quarante ans à le comprendre. Pays 2020, 9501.

Comment différentes formes de connaissances sont utilisées pour faciliter la mise en œuvre des stratégies de gestion des risques et des besoins en matière de capacité de gestion des risques dans les grandes régions du parc provincial Pinery et du parc national de la péninsule Bruce.

Équipe du projet de recherche

Directeur de projet
Dr Elizabeth Halpenny

Le Dr Halpenny est un Assoc. Professeur à l'UAlberta (directeur de projet) avec 20 ans d'expérience en recherche sur les parcs et en gestion de projet dans le secteur de la conservation à but non lucratif et dans le milieu universitaire, au Canada et à l'étranger. Elle connaît les finances et la budgétisation, établit les échéanciers et maintient les équipes sur la bonne voie pour atteindre les objectifs. Elle est familière avec les partenaires de coordination de différents secteurs, fuseaux horaires et espaces de travail. Elle possède une vaste expérience du mentorat d'étudiants diplômés.



CO-DEMANDEUR
Dr Nathan Bennett

Le Dr Carruthers Den Hoed, chercheur principal et directeur du collectif Canadian Parsk et professeur auxiliaire en soins infirmiers et obstétricaux, Mount Royal U, apporte de précieuses informations en tant que directeur d'agence de parc avec une formation approfondie en recherche et en enquête interdisciplinaire. Expert de l'inclusion et de la facilitation de l'accès de divers groupes aux parcs, il possède également une vaste expérience dans le renforcement des capacités et l'éducation du personnel des parcs. Il participera aux études de cas de Banff Bow-Valley Alberta et à l'élaboration du cours d'immersion en KM.



CO-DEMANDEUR
Dr Don Carruthers Den Hoed

Le Dr Carruthers Den Hoed, chercheur principal et directeur du collectif Canadian Parsk et professeur auxiliaire en soins infirmiers et obstétricaux, Mount Royal U, apporte de précieuses informations en tant que directeur d'agence de parc avec une formation approfondie en recherche et en enquête interdisciplinaire. Expert de l'inclusion et de la facilitation de l'accès de divers groupes aux parcs, il possède également une vaste expérience dans le renforcement des capacités et l'éducation du personnel des parcs. Il participera aux études de cas de Banff Bow-Valley Alberta et à l'élaboration du cours d'immersion en KM.



CO-DEMANDEUR
Dr Joyce Gould

Dr Joyce Gould, coordonnatrice scientifique, AB Parks, Adj. Professeur, Faculté des sciences de la Terre et de l'atmosphère, UAlberta, et récipiendaire du prix Feuille d'or du Conseil canadien des aires écologiques, étudie les espèces végétales rares et travaille avec Alberta Parks pour traduire la science en politique et en pratique. Elle comble activement les barrières disciplinaires et sectorielles qui affectent la gestion du parc fondée sur des données probantes et servira de lien clé entre Gvt. des décideurs de l'Alberta et des partenaires du réseau.



CO-DEMANDEUR
Dr Brian Joubert

Le Dr Joubert, planificateur principal, AB Parks, a récemment obtenu un doctorat. en géographie et possède une formation approfondie en gestion et perceptions environnementales, en consultation avec les intervenants et les Premières Nations, ainsi que sur les aspects culturels du comportement d'utilisation des terres. Fort d'une vaste expérience en tant que guide d'aventure et d'écotourisme, il apporte également des perspectives du secteur du tourisme et des loisirs. Il sera le contact principal d'AB Parks, en aidant à la conception de la recherche et aux efforts de GC et en assurant un engagement solide des praticiens.



CO-DEMANDEUR
Dr Lars Hallström

Le Dr Hallström, professeur et directeur, Alberta Centre for Sustainable Rural Communities, UAlberta, a dirigé le processus d'engagement scientifique-communautaire d'AB Parks menant à la formation du groupe de travail sur les sciences sociales et du cadre politique connexe. Il possède de vastes connaissances institutionnelles et une vaste expérience de la GC dans le secteur des politiques de santé, ainsi qu'une expérience d'IP au sein d'équipes précédentes financées par les IRSC et le CRSH. Il codirigera l'interrogatoire du cadre des sciences sociales des parcs et des aires protégées de la Division des parcs de l'AB.



CO-DEMANDEUR
Dr Howie Harshaw

Le Dr Hallström, professeur et directeur, Alberta Centre for Sustainable Rural Communities, UAlberta, a dirigé le processus d'engagement scientifique-communautaire d'AB Parks menant à la formation du groupe de travail sur les sciences sociales et du cadre politique connexe. Il possède de vastes connaissances institutionnelles et une vaste expérience de la GC dans le secteur des politiques de santé, ainsi qu'une expérience d'IP au sein d'équipes précédentes financées par les IRSC et le CRSH. Il codirigera l'interrogatoire du cadre des sciences sociales des parcs et des aires protégées de la Division des parcs de l'AB.



CO-DEMANDEUR
Dr Howie Harshaw

Le Dr Glen Hvenegaard, professeur, UAlberta-Augustana, enseigne et étudie la planification des parcs, les sciences de l'environnement et l'éducation environnementale. Chercheur expérimenté et ancien employé des systèmes de parcs américains et canadiens, il dirigera les enquêtes auprès du personnel des parcs des agences de conservation et participera à l'étude de cas de Beaver Hills. D'excellentes relations avec la communauté internationale des parcs (membre de l'UICN-WCPA) faciliteront l'expansion du réseau mondial.



CO-DEMANDEUR
Dr Glen Hvenegaard

Le Dr Glen Hvenegaard, professeur, UAlberta-Augustana, enseigne et étudie la planification des parcs, les sciences de l'environnement et l'éducation environnementale. Chercheur expérimenté et ancien employé des systèmes de parcs américains et canadiens, il dirigera les enquêtes auprès du personnel des parcs des agences de conservation et participera à l'étude de cas de Beaver Hills. D'excellentes relations avec la communauté internationale des parcs (membre de l'UICN-WCPA) faciliteront l'expansion du réseau mondial.



CO-DEMANDEUR
Dr Chris Lemieux

Dr Chris Lemieux, asst. Le professeur Wilfrid Laurier U dispose d'un vaste réseau d'organisations pour relier le Réseau de recherche sur les parcs développé à partir d'années de service à des organisations telles que le Conseil canadien des aires écologiques, le Groupe de travail sur le changement climatique du Conseil canadien des parcs et le Changement climatique et les personnes en santé de l'UICN / WCPA Groupes de travail sur les parcs sains. Expérience de l'Arctique canadien ainsi que du «sud», Chris apporte une vaste expérience en matière d'engagement communautaire, de gouvernance multipartite et d'expertise en matière de programmes de recherche multipartenaires. Il guidera les efforts d'étude de cas en Ontario et participera aux activités d'examen systématique et d'enquête auprès du personnel.



CO-DEMANDEUR
Dr Joe Pavelka

Dr Joe Pavelka, assoc. Le professeur, Mount Royal U, apporte une approche interdisciplinaire aux problèmes de gestion des parcs. Il utilisera ses compétences de facilitation et de formation bien rodées pour diriger le cours d'immersion en sciences sociales destiné aux professionnels des parcs. Ses efforts créatifs et stimulants pour faire connaître au public les recherches des chercheurs du Mount Royal U contribueront à éclairer les efforts d'AC du réseau.



CO-DEMANDEUR
Dr Dee Patriquin

Dr Dee Patriquin, scientifique principal en environnement pour Solstice Canada et Adj. Un professeur à l'UAlberta-Augustana dirigera les études de cas. Ses 20 ans et plus d'expertise en gestion de projet et en consultation communautaire et sa familiarité avec les politiques d'utilisation des terres et la théorie socioculturelle assureront une exécution efficace et sensible à la communauté des études de cas. Sa thèse, sur la gestion territoriale des terres de la région de Beaver Hills, lui fournit de nombreuses connexions et une connaissance locale de la réserve de biosphère de Beaver Hills pour assurer une étude de cas réussie. 



CO-DEMANDEUR
Dr John Shultis

Dr John Shultis, assoc. Un professeur de l'Université du Nord de la Colombie-Britannique codirigera l'étude de cas de la Colombie-Britannique et aidera à étendre la recherche et les efforts de GC en Colombie-Britannique. Il possède une expertise dans les dimensions psychologiques des loisirs et du tourisme, ainsi que dans les fonctions sociales et culturelles des aires protégées. 



CO-DEMANDEUR
Dr Rick Rollins

Le Dr Rick Rollins, professeur émérite, Vancouver Island U, contribuera à l'étude de cas de la Colombie-Britannique et au sondage auprès du personnel de conservation. Il a mené des recherches similaires en Colombie-Britannique et a participé à plusieurs projets de recherche multipartites, dont un projet ICURA financé par le CRSH et le CRDI. Son leadership dans le domaine des parcs canadiens est démontré par sa coédition du principal manuel de cours sur les parcs au Canada, Parcs et aires protégées au Canada: planification et gestion (4e éd.) (2016). Sa passion pour la GC est illustrée par d'autres projets de recherche-pratique, y compris un engagement actif antérieur dans le BC Parks Research Forum. 

Ressources de mobilisation des connaissances

Ce projet est financé en partie par un financement du Conseil de recherches en sciences humaines.

Développez le réseau de recherche

Aidez-nous à développer le Réseau de recherche sur les parcs en créant un profil pour vous au sein du Réseau de recherche pancanadien sur les parcs et les aires protégées. Vous pouvez fournir des informations de manière informelle ou sous forme de puces, et lorsque cela est possible, nous vous encourageons à fournir des liens vers du contenu existant qui vous aideront à mieux comprendre votre travail. Les étudiants assistants compileront vos réponses dans un profil et partageront un aperçu avant de publier.