Skip to content

Human-Animal Interactions in a British Columbia Provincial Park: “It’s a People Problem, Not a Goat Problem”

Human-Animal Interactions in a British Columbia Provincial Park: “It’s a People Problem, Not a Goat Problem”

← All Topics

The above was presented at the February 22 – 25, 2022 Research eSummit.

Ce qui précède a été présenté au eSommet de Recherche du 22 au 25 février 2022.

(résumé et vidéo en français ci-dessous)

ABSTRACT

Wildlife viewing is a primary reason people visit parks and protected areas. However, rising visitation increases the risk of interactions between humans and wildlife. In Cathedral Provincial Park (CPP), in British Columbia, Canada, the potential for human-wildlife encounters is growing due to regular contact between humans and mountain goats. In collaboration with BC Parks, I examined human-mountain goat interactions at CPP and assessed mitigation strategies to reduce these interactions. I used community-based participatory research methodologies and conducted interviews and surveys from July 2020 to November 2021. Most respondents encountered mountain goats in the park and understood the park’s messaging; however, not all respondents took the necessary steps to reduce encounters. To reduce the potential for conflict, I recommend further education efforts, focused on formal training for lodge and park staff, and improved infrastructure in the park.

The results from this study can inform management decisions related to human-wildlife interactions primarily in parks and protected areas. The challenge of providing quality experiences in a park setting comes with a cost, particularly in relation to protecting natural environments and wildlife conservation. As park visitation rates rise and more people seek out activities in remote areas, human-wildlife interactions and the probability of negative encounters will continue to increase. Managers must try to balance the difficult mandate of preservation and visitation. Wildlife management research demonstrates that human attitudes and behaviour toward wildlife are typically linked, creating an increased need for decision-makers to take human perspectives into account. Insight into park visitors’ knowledge, perceptions, and values, like general understanding of wildlife behaviour and levels of concern for human impacts on wildlife, can be used to inform management decisions and mitigation strategies. Shifting research focus to human perceptions can contribute to stronger educational programs and policy and better inform the development of new management strategies.

This session will involve a presentation of my work at CPP and the potential impacts of the results. It will involve stories from my field work and from the study participants. Audience members are welcome and encouraged to ask questions throughout the talk, as well as at the end, if they would like to expand the discussion or delve further into any of the ideas that come up.

ABSTRACT

L’observation de la vie sauvage est l’une des principales raisons pour lesquelles les gens visitent les parcs et les zones protégées. Cependant, l’augmentation du nombre de visiteurs accroît le risque d’interactions entre les humains et la faune. Dans le parc provincial Cathedral (CPP), en Colombie-Britannique (Canada), le risque de rencontre entre l’homme et la faune sauvage augmente en raison des contacts réguliers entre l’homme et la chèvre de montagne. En collaboration avec BC Parks, j’ai examiné les interactions entre les humains et les chèvres de montagne au CPP et évalué les stratégies d’atténuation pour réduire ces interactions. J’ai utilisé des méthodologies de recherche participative communautaire et mené des entretiens et des enquêtes de juillet 2020 à novembre 2021. La plupart des répondants ont rencontré des chèvres de montagne dans le parc et ont compris les messages du parc ; cependant, tous les répondants n’ont pas pris les mesures nécessaires pour réduire les rencontres. Pour réduire le potentiel de conflit, je recommande des efforts d’éducation supplémentaires, axés sur la formation formelle du personnel des lodges et du parc, et l’amélioration des infrastructures dans le parc.

Les résultats de cette étude peuvent éclairer les décisions de gestion liées aux interactions homme-faune, principalement dans les parcs et les zones protégées. Le défi consistant à offrir des expériences de qualité dans un parc a un coût, notamment en ce qui concerne la protection des environnements naturels et la conservation de la faune. À mesure que le taux de fréquentation des parcs augmente et que de plus en plus de personnes recherchent des activités dans des régions éloignées, les interactions entre l’homme et la faune et la probabilité de rencontres négatives continueront d’augmenter. Les gestionnaires doivent essayer d’équilibrer le difficile mandat de préservation et de fréquentation. La recherche sur la gestion de la faune sauvage démontre que les attitudes et le comportement des humains à l’égard de la faune sont généralement liés, d’où la nécessité accrue pour les décideurs de prendre en compte les perspectives humaines. La connaissance des connaissances, des perceptions et des valeurs des visiteurs des parcs, comme la compréhension générale du comportement de la faune et le degré d’inquiétude concernant les impacts humains sur la faune, peut être utilisée pour éclairer les décisions de gestion et les stratégies d’atténuation. En mettant l’accent sur les perceptions humaines, la recherche peut contribuer à renforcer les programmes et les politiques d’éducation et à mieux informer le développement de nouvelles stratégies de gestion.

Cette session comprendra une présentation de mon travail au CPP et des impacts potentiels des résultats. Elle comprendra des récits de mon travail sur le terrain et des participants à l’étude. Les membres de l’auditoire sont les bienvenus et sont encouragés à poser des questions tout au long de la présentation, ainsi qu’à la fin, s’ils souhaitent élargir la discussion ou approfondir l’une des idées soulevées.

Was this article helpful?
How can we improve this article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.