Skip to content

Inspiring River Park Conservation: Does Recreation Experience Master? Observations from Edmonton’s North Saskatchewan River Valley

Inspiring River Park Conservation: Does Recreation Experience Master? Observations from Edmonton’s North Saskatchewan River Valley

← All Topics

The above was presented at the February 22 – 25, 2022 Research eSummit.

Ce qui précède a été présenté au eSommet de Recherche du 22 au 25 février 2022.

(résumé et vidéo en français ci-dessous)

ABSTRACT

(French below)

Park practitioners and researchers often claim that the more people visit and enjoy parks and protected areas, the more they are likely to take (a) action to protect them and (b) be inspired to adopt pro-environmental behaviours in their everyday lives. We set out to examine the impact of recreating in one of Canada’s largest urban parks, the North Saskatchewan River Valley (NSRV) – a Ribbon of Green that winds through the heart of Edmonton Alberta.

Drawing on the theory of planned behavior, we investigated how attitudes toward pro-environmental behaviors, subjective norms, perceived behavioral control may influence behavioural intentions that can affect the ecological wellbeing of the North Saskatchewan River and its river valley. In this study, we also added recreation use as an additional predictor as the NSRV is a popular place in Edmonton for outdoor recreation so it may be appropriate to consider how recreation use impacts pro-environmental behavior. A telephone survey was used to collect insights from 1501 Edmonton residents. Results indicate that perceived behavioral control (e.g., I know how to protect the NSRV), subjective norms (e.g., family members want me to conserve water), and recreation use (i.e., frequency of recreation use) had a significant and direct effect on both private- (e.g., use of slow-release fertilizers) and public-sphere (e.g., group-based clean up and restoration projects).

Further analyses found that perceived behavioral control was the strongest predictor of private-sphere behavior while the subjective norms were the strongest for public-sphere behavior. The importance of perceived behavioural control and social norms in inspiring pro-park and pro-environmental behaviours has been observed in several other recent parks-related studies and should be emphasised in stewardship promotion communications campaigns and program design.

The study also confirmed that recreation practice in parks appears to encourage stewardship of parks as well and related ecological systems. This result strongly supported results from previous studies which found a positive relationship between recreation use and pro-environmental intentions (e.g., Alcock et al., 2020; Artmann et al., 2020).

In light of these findings, improving the accessibility of the NSRV to residents in different districts should be considered by municipal government or other relevant organizations.

ABSTRACT

Les praticiens et les chercheurs du domaine des parcs affirment souvent que plus les gens visitent et apprécient les parcs et les aires protégées, plus ils sont susceptibles de prendre (a) des mesures pour les protéger et (b) d’être inspirés à adopter des comportements pro-environnementaux dans leur vie quotidienne. Nous avons entrepris d’examiner l’impact de la récréation dans l’un des plus grands parcs urbains du Canada, la North Saskatchewan River Valley (NSRV) – un ruban de verdure qui serpente au cœur d’Edmonton, en Alberta.

En nous appuyant sur la théorie du comportement planifié, nous avons étudié comment les attitudes envers les comportements pro-environnementaux, les normes subjectives et le contrôle comportemental perçu peuvent influencer les intentions comportementales susceptibles d’affecter le bien-être écologique de la rivière Saskatchewan Nord et de sa vallée. Dans cette étude, nous avons également ajouté l’utilisation récréative comme prédicteur supplémentaire, car la NSRV est un endroit populaire à Edmonton pour les loisirs de plein air, il peut donc être approprié d’examiner comment l’utilisation récréative influence le comportement pro-environnemental. Une enquête téléphonique a été utilisée pour recueillir des informations auprès de 1501 résidents d’Edmonton. Les résultats indiquent que le contrôle comportemental perçu (p. ex., je sais comment protéger le NSRV), les normes subjectives (p. ex., les membres de ma famille veulent que je conserve l’eau) et l’utilisation des loisirs (p. ex., la fréquence de l’utilisation des loisirs) ont un effet direct et significatif sur les sphères privée (p. ex., l’utilisation d’engrais à libération lente) et publique (p. ex., les projets de nettoyage et de restauration en groupe).

D’autres analyses ont révélé que le contrôle comportemental perçu était le facteur prédictif le plus fort du comportement dans la sphère privée, tandis que les normes subjectives étaient les plus fortes pour le comportement dans la sphère publique. L’importance du contrôle comportemental perçu et des normes sociales pour inspirer des comportements pro-parc et pro-environnement a été observée dans plusieurs autres études récentes liées aux parcs et devrait être soulignée dans les campagnes de communication et la conception des programmes de promotion de l’intendance.

L’étude a également confirmé que la pratique des loisirs dans les parcs semble encourager l’intendance des parcs ainsi que des systèmes écologiques connexes. Ce résultat appuie fortement les résultats d’études antérieures qui ont mis en évidence une relation positive entre la pratique des loisirs et les intentions pro-environnementales (p. ex., Alcock et coll., 2020 ; Artmann et coll., 2020).

À la lumière de ces résultats, l’amélioration de l’accessibilité du NSRV aux résidents des différents districts devrait être envisagée par le gouvernement municipal ou d’autres organisations pertinentes.

Was this article helpful?
How can we improve this article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.