Skip to content

Near-Urban Nature Network in Southern Ontario

Near-Urban Nature Network in Southern Ontario

← All Topics

The above was presented at the March 9-12, 2021 Virtual Research Summit.

Ce qui précède a été présenté au Sommet de Recherche Virtuel du 9 au 12 mars 2021.

ABSTRACT

(French below)

Near-urban nature is comprised of the forests, river valleys, wetlands, savannahs, and other ecological features that surround and intersect human communities. This nature is critical to the health and well-being of all life in the area and is one of our greatest resources for adapting to climate change. While we often look to protect wilderness areas farther afield, southern Ontario is one of the most biodiverse regions in Canada—providing direct and irreplaceable ecosystem services to the country’s largest concentration of communities and people. This proximity puts near-urban nature at high risk of being degraded and lost, making increased conservation of ecological cores and corridors critical. Protected areas and parks in these contexts require strategic and collaborative approaches to ensure connectivity and long-term ecological integrity. This presentation will focus on the Southern Ontario Nature Coalition’s Near-Urban Nature Network Strategy that identifies evidence-based priorities and opportunities to address threats and create a more resilient region.

Protecting and connecting near-urban nature within Ontario’s Greater Golden Horseshoe is a challenge given multiple jurisdictions, competing visions for the use of lands, and highly fragmented ownership. Continued urban growth when met with the climate crisis will make more Canadians vulnerable to flooding, heat waves, droughts, and other stresses that affect everything from our infrastructure to our food production systems and local economies. Meeting this challenge begins with awareness of nature’s benefits. Indigenous histories and knowledge systems in preserving nature can inform strategies and advance management of the lands, water, and wildlife in the region.

Key insights from the strategy will be shared including the underlying research on regional ecology and ecosystem services in addition to priorities identified through engagement and input from Indigenous communities and a wide array of stakeholders in the region including municipalities, conservation authorities, agricultural groups, academics, environmental groups and public health professionals.

This presentation will cover the following key takeaways within Ontario’s Greater Golden Horseshoe context:

Major threats to biodiversity in southern Ontario.

Contributions of nature to human health, wellbeing, and climate resilience.

Existing protected areas and important corridors.

Interesting solutions to protect near urban nature at an increased rate.

Respect Indigenous communities as land right’s holders and amplify Indigenous knowledge systems and leadership.

ABSTRACT

La nature périurbaine est constituée des forêts, des vallées fluviales, des zones humides, des savanes et d’autres caractéristiques écologiques qui entourent et croisent les communautés humaines. Cette nature est essentielle à la santé et au bien-être de toute vie dans la région et constitue l’une de nos plus grandes ressources pour nous adapter au changement climatique. Alors que nous cherchons souvent à protéger des zones sauvages plus éloignées, le sud de l’Ontario est l’une des régions les plus riches en biodiversité du Canada, fournissant des services écosystémiques directs et irremplaçables à la plus grande concentration de communautés et de personnes du pays. Cette proximité fait que la nature proche des villes risque fortement de se dégrader et de disparaître, ce qui rend essentielle la conservation accrue des noyaux et des corridors écologiques. Les zones protégées et les parcs dans ces contextes nécessitent des approches stratégiques et collaboratives pour assurer la connectivité et l’intégrité écologique à long terme. Cette présentation se concentrera sur la stratégie de réseau de nature quasi urbaine de la Coalition pour la nature du Sud de l’Ontario qui identifie les priorités et les opportunités fondées sur des preuves pour faire face aux menaces et créer une région plus résiliente.

Protéger et connecter la nature proche des villes dans la région du Grand Golden Horseshoe de l’Ontario est un défi étant donné les multiples juridictions, les visions concurrentes pour l’utilisation des terres et la propriété très fragmentée. La croissance urbaine continue, conjuguée à la crise climatique, rendra davantage de Canadiens vulnérables aux inondations, aux vagues de chaleur, aux sécheresses et à d’autres stress qui affectent tout, de nos infrastructures à nos systèmes de production alimentaire et aux économies locales. Pour relever ce défi, il faut d’abord prendre conscience des bienfaits de la nature. Les histoires et les systèmes de connaissances indigènes en matière de préservation de la nature peuvent éclairer les stratégies et faire progresser la gestion des terres, de l’eau et de la faune de la région.

Les principaux enseignements de la stratégie seront partagés, y compris la recherche sous-jacente sur l’écologie régionale et les services écosystémiques, en plus des priorités identifiées grâce à l’engagement et à la contribution des communautés autochtones et d’un large éventail d’intervenants dans la région, y compris les municipalités, les offices de protection de la nature, les groupes agricoles, les universitaires, les groupes environnementaux et les professionnels de la santé publique.

Cette présentation portera sur les principaux points à retenir suivants dans le contexte de la région élargie du Golden Horseshoe de l’Ontario :

Les principales menaces qui pèsent sur la biodiversité dans le sud de l’Ontario.

Les contributions de la nature à la santé et au bien-être des humains, ainsi qu’à la résilience climatique.

Les zones protégées existantes et les corridors importants.

Des solutions intéressantes pour protéger la nature proche de l’urbain à un rythme accru.

Respecter les communautés autochtones en tant que détentrices de droits fonciers et amplifier les systèmes de connaissances et le leadership autochtones.

Il y a des solutions intéressantes pour protéger la nature en milieu urbain.

Was this article helpful?
How can we improve this article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.