Skip to content

The Human Dimensions of Conservation in the Yellowstone to Yukon Region

The Human Dimensions of Conservation in the Yellowstone to Yukon Region

← All Topics

The above was presented at the February 22 – 25, 2022 Research eSummit.

Ce qui précède a été présenté au eSommet de Recherche du 22 au 25 février 2022.

(résumé et vidéo en français ci-dessous)

ABSTRACT

The Yellowstone to Yukon vision is an interconnected system of wild lands and waters stretching from the Yellowstone to Yukon region, harmonizing the needs of people with those of nature. The region encompasses a wide diversity of ecosystems, represents one of the most intact mountain systems on the planet, and is also home to some of the most well-known and widely visited parks and protected areas in North America. Y2Y is also an environmental non-profit organization that has worked collaboratively with more than 460 partners since 1993 to achieve its mission of “connecting and protecting habitat from Yellowstone to Yukon so people and nature can thrive”.

Because people are a part of nature, and all conservation issues have strong human dimensions, Y2Y has recognized that all the conservation challenges faced by the organization have a strong social science dimension that can be usefully informed by research.

So today, Y2Y is increasing its social science capacity, not only to inform internal decision-making, but for, and in collaboration with, its many partners. The goal of these efforts is to better understand the roles of equity and justice in durable conservation in order to achieve the Y2Y vision in full.

This newly launched 3-year project of Y2Y and the University of Northern British Columbia looks to build an evidence-based research program in the human dimensions of conservation that will support conservation decision-making by Y2Y and its many partners. The project will systematically review the state of conservation social science knowledge throughout the region, build internal and external social science understanding, create and integrate a social science research agenda across Y2Y, and act on the priority areas of that agenda.

Aligning with the goals of the CPCIL PanCanadian Parks and Protected Areas Virtual Research Summit, this session is designed to connect with those working in the Y2Y region’s protected areas (and beyond) on the human dimensions of conservation. Equal parts presentation and conversation, the session will facilitate discussion with the audience focused on the existing social science research and knowledge gaps throughout the Y2Y region and exchange ideas on how to integrate the social sciences into conservation practice and programming. In addition to networking the session hopes to generate insights and feedback about the progress of the Y2Y/UNBC project to date, and open avenues towards longer term collaboration on the region’s most pressing social science questions. Besides utilizing a series of compelling visuals and graphics, the session will include multiple interactive tools to help capture the audience’s attention and provide opportunities for their active engagement. These include, but may not be limited to, using a whiteboard to crowdsource key social science gaps throughout the Y2Y region and Canada’s protected areas and parks, and polls to help understand the audience’s existing knowledge of both the Y2Y region and the role the social sciences can play in conservation decision-making in Y2Y and beyond.

ABSTRACT

La vision Yellowstone-Yukon est un système interconnecté de terres et d’eaux sauvages qui s’étend de la région de Yellowstone à celle du Yukon et qui harmonise les besoins des gens avec ceux de la nature. La région englobe une grande diversité d’écosystèmes, représente l’un des systèmes montagneux les plus intacts de la planète et abrite également certains des parcs et des zones protégées les plus connus et les plus visités d’Amérique du Nord. Y2Y est également une organisation environnementale à but non lucratif qui travaille en collaboration avec plus de 460 partenaires depuis 1993 pour réaliser sa mission consistant à “relier et protéger l’habitat de Yellowstone au Yukon afin que les gens et la nature puissent s’épanouir”.

Parce que les gens font partie de la nature et que tous les problèmes de conservation ont une forte dimension humaine, Y2Y a reconnu que tous les défis de conservation auxquels l’organisation est confrontée ont une forte dimension de sciences sociales qui peut être utilement éclairée par la recherche.

Aujourd’hui, Y2Y accroît donc ses capacités en matière de sciences sociales, non seulement pour éclairer les décisions internes, mais aussi pour ses nombreux partenaires, et en collaboration avec eux. L’objectif de ces efforts est de mieux comprendre les rôles de l’équité et de la justice dans la conservation durable afin de réaliser pleinement la vision de Y2Y.

Ce projet triennal nouvellement lancé par Y2Y et l’Université du Nord de la Colombie-Britannique vise à mettre en place un programme de recherche fondé sur des données probantes concernant les dimensions humaines de la conservation, qui soutiendra la prise de décision en matière de conservation par Y2Y et ses nombreux partenaires. Le projet examinera systématiquement l’état des connaissances en sciences sociales de la conservation dans toute la région, renforcera la compréhension interne et externe des sciences sociales, créera et intégrera un programme de recherche en sciences sociales dans l’ensemble de Y2Y, et agira sur les domaines prioritaires de ce programme.

S’alignant sur les objectifs du Sommet virtuel de la recherche sur les parcs pancanadiens et les aires protégées du CPCIL, cette séance est conçue pour établir des liens avec ceux qui travaillent dans les aires protégées de la région Y2Y (et au-delà) sur les dimensions humaines de la conservation. À mi-chemin entre la présentation et la conversation, la séance facilitera la discussion avec le public sur les recherches en sciences sociales existantes et les lacunes en matière de connaissances dans la région Y2Y, et permettra d’échanger des idées sur la façon d’intégrer les sciences sociales dans les pratiques et les programmes de conservation. En plus de la mise en réseau, la session espère générer des idées et un retour d’information sur les progrès du projet Y2Y/UNBC à ce jour, et ouvrir des voies vers une collaboration à plus long terme sur les questions de sciences sociales les plus urgentes de la région. Outre l’utilisation d’une série de visuels et de graphiques convaincants, la session comprendra de nombreux outils interactifs afin de capter l’attention du public et de lui permettre de s’engager activement. Ces outils comprennent, entre autres, l’utilisation d’un tableau blanc pour identifier les principales lacunes en matière de sciences sociales dans la région Y2Y et dans les zones et parcs protégés du Canada, ainsi que des sondages pour aider à comprendre les connaissances actuelles du public sur la région Y2Y et le rôle que les sciences sociales peuvent jouer dans la prise de décision en matière de conservation dans la région Y2Y et au-delà.

Was this article helpful?
How can we improve this article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.